Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Thais est un film d’Anton Giulio Bragaglia, un cinéaste qui fait partie de la mouvance futuriste en Italie. Il a même écrit le manifeste du cinéma futuriste en 1916. Le cinéaste a réalisé le film Thais en 1916 ou 1917. Le film est mystérieux et met en avant une influence picturale futuriste importante, surtout en ce qui concerne les décors du film.

Synopsis :

C’est l’histoire d’une comtesse slave nommée Galitzy Thais, et a priori, d’après un blog qui parle assez bien du film (http://www.paperblog.fr/3634009/anton-giulio-bragaglia-thais-1917/ ), cette comtesse est une vraie peste malgré son petit visage d’ange. Eh oui, il faut se méfier de l’eau qui dort ! Cette fameuse comtesse fait chavirer les cœurs et tourner les têtes de ses nombreux prétendants, considérant les hommes comme de simples jouets. Sa meilleure amie, Bianca, qui est aussi une grande rivale de Thais en amour, tombe amoureuse d’un des amants de Thais qui, bien-sûr morte de jalousie, provoque un grave accident à cheval. Sur le coup son amie Bianca meurt et Thais, prise de remords, décide de se suicider en s’enfermant dans sa « chambre spéciale » qui diffuse du gaz mortels. The end. C’est une histoire bien triste et la fin n’est pas très joyeuse, même si le début du film est plutôt divertissant avec les folies de la comtesse. Revenons-en aux influences picturales futuristes qu’on peut trouver dans le film et notamment dans le décor du film. En effet, celui-ci est peint par Enrico Prampolini. Ses peintures ont des formes géométriques abstraites avec des contrastes noirs et blancs. On a donc toute une atmosphère futuriste et artistique grâce à aux décors  abstraits qui donnent un effet mystérieux mais aussi moderne au film.

Image

Image

ImageImageMais qui est Enrico Prampolini ?

C’est un artiste, vous l’avez deviné ? Futuriste bien sûr.
Il est né en 1894 à Modène et il est mort 1956 à Rome. Il a participé à la mouvance futuriste assez jeune vers 1913, en fondant des revues futuristes comme « La Città nuova », ‘Vetrina futurista », « Stile futurista » ou « Città futurista ». Petit à petit, il a évolué vers l’abstraction, fait de nombreux voyages en Europe dont à Paris et les avant-gardistes l’influencent beaucoup. De tempérament curieux, il cherche toujours de nouvelles expériences. Le film Thais, montre son art et son goût pour l’abstraction et les formes géométriques, ce qui donne une touche moderne au film.

Image

Enrico Prampolini,Tarantela, 1920

Image

Enrico Prampolini, Scenografia,1942

On a donc toute une dimension futuriste avec des décors géométriques remplis de formes différentes. La décoration  est presque comme une sorte d’ illusion d’optique et cela marque bien la mouvance futuriste qui prône le mouvement et les formes.

Voici les liens :
http://www.paperblog.fr/3634009/anton-giulio-bragaglia-thais-1917/
http://www.larousse.fr/encyclopedie/peinture/Prampolini/153954

AF

Advertisements