Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

La vidéo montre aussi une ébauche du travail d’Enki Bilal. On voit bien que la ville l’inspire, d’où sa fascination pour le film de Fritz Lang, Métropolis.

En parcourant, les sites internet, les ressources en ligne pour trouver d’éventuelles informations sur notre sujet, un site trouvé parmi plusieurs blogs était particulièrement intéressant car il traite de Métropolis , un sujet déjà abordé dans le blog. Le sujet de ce dernier article était «  Métropolis, un film futuriste ?! », on y a soulevé la remarque qu’il y avait des influences futuristes dans le film et surtout au niveau pictural. Mais en parcourant ce blog, on note que le film a aussi servi d’ influence à un artiste de bande dessiné. Certes nous nous éloignons du sujet principal du blog mais il est intéressant de voir que le film Métropolis a servi d’influence pour certains artistes comme Enki Bilal, un artiste de bande dessiné à part entière mais également un cinéaste. En tant que fan de Métropolis, il souligne la modernité du film et, à l’occasion de l’exposition « Métropolis » à la cinémathèque française, il a voulu rendre hommage au film avec certaine planches d’influence futuriste, moderniste qui montrent Métropolis comme une ville du futur . Selon ses mots, ce film est « visionnaire » et «  sa modernité n’est plus qu’évidente » le blogueur demande à Enki Bilal «  Sur un plan visuel justement, où se situe la modernité du chef-d’oeuvre de Fritz Lang ? », et celui-ci répond donc «  Surtout dans sa forme pure, son graphisme. L’élégance suprême du noir et blanc employé par Lang. » Pour le dessinateur, ce film a vraiment influencé son travail, selon ses propre mots.

« Métropolis a impulsé en moi la liberté de création. Le film de Fritz Lang a montré le chemin à beaucoup de créateurs. Il a prouvé que l’on pouvait sortir du réel. Il m’a donné envie de jouer avec l’imaginaire. Mettre en place des univers prospectifs, une extension du réel libératrice. Nombre de créateurs sont allés puiser à cette source-là, depuis. »

Pour lui, Métropolis avec son architecture moderne, presque futuriste, c’est plus qu’un film, c’est un film qui inspire.

Image

Image

Enki Bilal, Le sommeil du monstre

Image

Enki Bilal

Image

Métropolis, Ville du futur, une ville qui inspire !

Ainsi, le cinéaste Fritz Lang s’est inspiré des artistes futuristes pour la création urbaine, l’architecture de la ville et en a fait une ville du futur. Mais on apprend également que Métropolis est un film qui inspire l’imagination des artistes contemporains.

Le blog à consulter, avec une interview exclusive du dessinateur :
http://blog.lefigaro.fr/bd/2011/10/enki-bilal-metropolis-est-un-f.html

AF

Publicités